Un professeur de technologie enfin nommé !

Déplacement des parents au rectorat de l’Académie de Toulouse

Depuis le début de l’année scolaire 9 classes du collège André Malraux de Ramonville se retrouvent sans professeur de technologie. Les parents délégués Indépendants et FCPE ont décidé de se rendre au rectorat le 3 novembre 2017 en faisant appel à tous les parents disponibles.

Une dizaine de parents s’est donc rendue au rectorat afin de demander la nomination d’un enseignant de technologie. La responsable du bureau des remplacements des enseignants et la directrice adjointe de la Direction du Personnel Enseignant (DPE) ont reçu une délégation de quatre parents.

Rencontre avec les responsables du personnel

Nous avons tout d’abord exprimé notre mécontentement face à l’absence totale de réponse du rectorat aux courriers des associations des parents d’élèves. Nos interlocutrices, nous ont assuré qu’elles veilleraient à ce qu’il y ait une meilleure communication avec les associations de parents.
Concernant, l’absence d’un professeur de technologie sur notre collège, elles nous ont affirmé avoir de grandes difficultés à gérer le manque de candidat. Cette situation ne permet pas d’assurer des remplacements dans les temps. Une vingtaine d’établissements sont également concernés.

Un grand manque d’enseignants qui touche de nombreuses matières

Pourquoi le rectorat n’a-t-il pas nommé un professeur de technologie dès la rentrée?
Cette problématique vient d’un manque général de professeurs dans différentes matières. Et la technologie est l’une des matières les plus touchée. En effet, plusieurs postes ne sont pas pourvus du fait du désintéressement croissant pour cette profession. Le « vivier » d’enseignants est en grande diminution. Le rectorat fait donc appel à des contractuels et publie de nombreuses offres de postes. Mais ils sont confrontés à plusieurs difficultés :

  • Des profils qui ne correspondent pas
  • Les emplois du temps (parfois sur plusieurs établissements) ou le nombre d’heures proposées qui ne conviennent pas aux candidats

Un temps plein est, en effet,  plus attrayant. Mais le poste dont a besoin notre collège est un mi-temps. Celui-ci serait associé a un deuxième mi-temps mais seulement jusqu’en Décembre. D’où la difficulté de trouver un candidat.

Nous avons appris que les heures de technologie non utilisées pourront être récupérées autrement ou bien rattrapées ultérieurement. Elles peuvent en effet être transformées en heures supplémentaires. Nous resterons vigilants sur ce point.

Nomination rapide d’un professeur de technologie

A l’issue de notre entretien, les responsables du personnel nous ont assuré qu’elles feraient un point sur notre situation dès lundi 6 novembre. Le mardi 7 novembre, elles nous ont informé qu’un professeur de technologie prenait ses fonctions sur notre établissement.
Même si nous sommes satisfaits de la nomination de cet enseignant, nous trouvons fort regrettable de devoir nous déplacer au rectorat afin d’obtenir un poste.

Restons vigilant

Nous restons vigilants sur le remplacement des enseignants. N’hésitez pas à nous contacter si vous constatez des absences prolongées non remplacées.

Nous remercions tous les parents de leur soutien dans cette action.

Share Button

Commentaires fermés.